samedi 16 octobre 2010

Voyage au Kenya 3: Lac Nakuru

Avertissement:  Les photos que vous allez voir dans cette chronique et celles subséquentes ont été réellement prises par notre petit groupe. Ce n'est pas un montage!  Celles de cette chronique ont toutes été prises la même journée!

Dimanche 5 septembre 2010: Départ pour le safari!  Nicolas notre chauffeur/guide vient nous chercher à notre hôtel vers 7 heures du matin.  On est bien excité!  Nicolas a l'air très gentil et parle un très bon français.  Ça s'annonce bien!  Nous en avons pour quelques heures de route pour se rendre au Lac Nakuru.  Mais pas de problèmes car nous en profitons pour se familiariser avec le paysage Africain. Quelques constatations lors de trajet vers Nakuru:

1) Il n'y pas de règles anti-pollution po
ur les véhicules au Kenya.  Dieu que ça pue parfois!  Peut-être que c'est surtout les véhicules qui fonctionnent au Kerosène?

2) Les autoroutes sont plus belles que celles du Québec.

3) Il y a beaucoup de monde massé le long des routes.  Comme dans bien des pays sous-développés, il y a des petits commerces partout!  Des hôtels, des restos, des coiffeurs, etc...

4) Contrairement aux pays de l'amérique du Sud, il n'y a pas de traces de scooters.  Les gens vont à bicyclettes ou marchent.

5) Dès qu'on sort de la grande ville de Nairobi, on voit rapidement rapidement des maasaïs.

6) On peut apercevoir des animaux sauvages (giraffes, zèbres, autruches, gazelles) à partir de l'autoroute.

Après environ une heure de route, nous apercevons la vallée du rift.  Un paysage magnifique s'étend sous nos yeux alors que nous longeons la falaise.  Premier arrêt dans une boutique de souvenir qu'on appelle 'Curio' par là-bas.  On en profite pour observer tout en bas, dans le fond de la vallée notre premier village maassaï. Pas d'achat, c'est encore trop top dans notre voyage.  Après quelques minutes, nous nous remettons en route et après quelques temps, nous arrivons déjà parc national du Lac Nakuru.  Quelques faits intéressants:
- Le parc national a été fondé en 1961
- Le parc couvre une surface de 188 km²
- Le parc est situé à une altiture de 1758 mètres au dessus du niveau de la mer
- Plus de 400 espèces d'oiseaux y vivent

À l'entrée de la réserve, une fois les modalités réglées par notre chauffeur, on ouvre enfin le toit du véhicule.  Que c'est excitant!  On peut maintenant se tenir debout! L'attente est terminée, que le safari commence!

Dès qu'on entre dans le parc, des premiers animaux viennent nous saluer.  Des petits  et des moins petits singes par dizaines se tiennnent le long du chemin.  Toujours agréable et amusant les singes! Il y en a toujours au moins un qui se joue après le machin et au moins un autre qui se fait épouiller... 

On continue un peu et qu'est-ce qui apparaît au premier détour?  Nos premières grandes gazelles!  Pas à 30 pieds, pas à 15 pieds, mais non... à quelques petits pieds de nous.  Un bon début!  Clic, clic, clic... Les photographes amateurs se font frénétiquement aller l'index. Les gazelles gambadent et nos coeurs s'emballent!  On est en Afrique!



Quelques dizaines de photos plus tard, nous continuons en direction du lac Nakuru.  Et soudainement, il apparaît devant nous. Un grand lac comme on en retrouve un peu partout, mais bizarrement, celui-ci a une couleur un peu rosée...  Un effet d'optique?  Une couleur dûe à des bactéries ou des algues africaines?
Mais non, c'est des dizaines de milliers de flamands roses installés tout le long des berges du lac!  Quelle vision magique! Ça ne fait que quelques minutes qu'on est en 'safari' et déjà nous sommes envahis d'images incroyables! En fait, selon Wikipédia, on peut retrouver près d'un million de flamants roses! On ne les a pas tous comptés, mais c'est seulement par manque de temps! Encore des clics photographiques à profusion!  On peut même s'approcher assez`près avant que certains s'envolent.  Et oui, contrairement aux flamands roses de nos parterres, les vrais volent!  Et ils sont très gracieux!


Mais d'autres animaux tiennent compagnie aux flamants. On aperçoit des buffles, des rhinocéros et aussi une hyène.  Tout ça en moins d'une heure!  Je peux vous dire qu'on trippe solide dans le véhicule!  Nicolas nous amène un peu plus loin le long du lac où on peut débarquer du véhicule et s'approcher encore plus des flamants.  Je pense que c'est là que Michel s'est brûlé à la main tellement son appareil photo était surutilisé!

Nicolas nous amène ensuite le long d'une colline de où on peut admirer le lac dans toute sa splendeur.  Deux autobus d'écoliers kenyans sont sur place.  Un de garçons et un autre de filles.  Les enfants sont très tranquilles et respectueux bien qu'ils nous jetent souvent des regards en coin.  Encore des photos, cette fois pour capturer le panorama fantastique qui s'offre à nous.  Vous noterez la trace de rose que l'on voit au loin et qui donne une idée de l'ampleur de la population de flamants massés le long des rives.  Quelques photos des enfants dans leur autobus qui se prêtent joyeusement au jeu. 

Et on repart en direction de notre premier lodge.  Tiens un petit troupeau de rhinocéros blancs!  Le troupeau est petit, mais le rhinoceros est énorme!  Il y en a un qui traverse paresseusement la route juste devant nous. Il paraît que les rhinocéros blancs sont timides.  Hum, pas certain que j'irais lui caresser la corne pour vérifier! On se rend compte que la route appartient aux animaux en Afrique.  On continue notre route et nous arrivons finalement à notre premier lodge.

Belle surprise.  Notre site est magnifique!  On se demandait un peu quelle qualité d'hébergement on aurait, étant donné qu'on a payé un prix 'compétitif'.  Nous sommes super bien reçus!  Un petit verre de jus et une débarbouillette chaude pour enlever un peu de poussière.  On descend vers la chambre.  Wow!  Superbe!  C'est vraiment très joli et aussi très tranquille.  Il y a bien sûr un filet au-dessus de notre lit, question de nous protéger des moustiques et de leur piqûre mortelle durant notre sommeil...  Une petite pause de quelques heures avant de repartir pour un safari de fin de journée.  On se
retrouve sur le bord de la piscine alors qu'une brève mais intense pluie s'abat sur nous.  C'est le temps d'une Tusker!  Pas la première du voyage, et surtout pas la dernière! 

C'est au souper que l'on rencontrera notre premier Masai. Il est un peu là comme une attraction touristique et personne n'ose lui parler de peur d'avoir à payer un extra!  Bien entendu, je me lève, je m'approche et j'engage la conversation.  'Est-ce qu'il faut te payer pour te parler ou te prendre en photo?' que je lui demande.  'C'est comme vous voulez' me répond-il.  Il est très gentil et parle un très bon anglais. 
Je suis bien content de lui parler car il me parle un peu de sa culture et de son village Masai qui est quand même assez éloigné.  Et hop, quelques photos!  Bien entendu, je lui refile quelques dollars de nos voisins du sud.  Mais je le fais avec joie, sachant que ces quelques dollars lui seront beaucoup plus utiles à lui qu'à moi-même. 
- 'Avez-vous vu un lion?' me demande t'il? 
- 'Pas encore'
- 'Vous en verrez sûrement un demain matin'
- 'Je l'espère bien!'

Finalement, on n'a pas vu de lion au Lac Nakuru, mais ce n'était que partie remise!

Une bonne nuit de sommeil nous attends. Avant de se mettre en route vers la lac Naivasha.


Quelques photos additionnelles prises au Lac Nakuru...  Beaucoup d'oiseaux colorés et originaux.








Blog précédent:Voyage au Kenya: Nairobi
Blog suivant: Voyage au Kenya: Sur le chemin du Masai Mara

1 commentaire:

  1. j'espérais la suite. Nous partons au Kenya début avril 2011 pour 18 jours, à deux, en safari privatif. Nairobi, Amboseli, Aberdares, Samburu, Laikipia,Lac Baringo,Lac Bogoria,Lac Nakuru et Masaï mara. Nous avons traité directement en France auprès de Club Faune.

    RépondreSupprimer